L’autrice n’est autre que la protagoniste de ce premier roman. Adolescente, elle fut régulièrement abusée par son oncle policier. Des années plus tard, elle décidera de porter plainte contre cet homme.

Tour à tour, l’entourage s’adresse à Belén. Certains la soutiennent, d’autres l’accablent ou remettent sa parole en doute. Le récit est parsemé de témoignages, sous forme de déclarations ou d’entretiens avec des avocats.

Dans cette quête de la justice, l’autrice démontre la difficulté de se faire entendre en tant que victime en Amérique Latine. Les victimes sont incitées à garder le silence, et les agresseurs protégés.

Un premier roman d’une grande claque, bouleversant et indispensable.