Hazel décide de quitter son mari Byron après 10 ans de mariage abusif. En effet, son milliardaire de mari est une pointure de la technologie et, en testant à volonté ses appareils et autres outils sur Hazel, cette dernière c’est petit à petit retrouvée enfermée dans une prison dorée où la nécessité de sortir de chez elle pour faire des courses ou voir ses amis n’existait plus.

De retour chez son père, elle est accueillie par une poupée gonflable haut de gamme qu’elle doit considérer comme sa nouvelle belle-mère. Hazel se demande alors si elle a pris la bonne décision, jusqu’à ce qu’elle comprenne que Byron a encore fait des siennes en voulant tester un nouvel outil technologique sur elle qui vient dépasser toutes les limites du politiquement correct.

Dans un roman drôle, loufoque et burlesque, Alissa Nutting nous interroge sur le droit à la vie privée, sur nos différences d’éducation et sur la rapidité avec laquelle évolue notre société. Entre un père haut en couleurs et un mari à qui on donnerait des claques, notre Hazel se retrouve à faire des choix qui ne semble pas lui convenir et qui vont la pousser dans ses retranchement.

Coup de coeur!