Hatoko, jeune femme de 25 ans, est de retour dans sa ville natale après plusieurs années passées loin de ses proches. Sa grand-mère lui a légué la papeterie familiale et Hatoko va devoir y faire ses preuves. C’est donc dans ce lieu emprunté et développé, entretenu par ses ancêtres que Hatoko fait ses premiers pas d’écrivain public.

D’abord dans la retenue, la jeune femme se voit peu à peu prendre confiance en elle au fil des rencontres et des demandes, mais également grâce à toutes les personnes avec qui elle va se lier d’amitié, notamment sa voisine, une vieille dame drôle et adorable.

Dans ce roman tout en douceur et en poésie, Ito Ogawa nous emporte dans le quotidien de Hatoko, à la frontière entre modernité et traditions japonaises. Un vrai bijou!

Coup de coeur!