Mike et Benson sont en couple depuis plusieurs années après avoir papillonné à droite et à gauche. Leur histoire d’amour ne semble pas en être vraiment une. Comme s’ils étaient ensemble sans savoir pourquoi. Au début tout était intense et sublime mais maintenant c’est la routine qui domine leur vie.
Mike apprend que son père est gravement malade et décide de se rendre au Japon pour lui rendre visite même s’ils ont coupé les ponts depuis bien longtemps. C’est son père quand même…
Et au moment de quitter les États-Unis, la mère de Mike débarque dans leur quotidien pour s’installer dans l’appartement du couple.

Mike parti au Japon, Benson se retrouve seul en tête à tête avec cette inconnue qu’est sa belle- mère. A mi chemin entre la colocation, le partage d’expérience et l’amitié, ils vont tous les deux s’apprivoiser d’une manière étrange et inattendue.
Et Alors que Benson et Mike semblaient avoir fait le tour de leur relation et à la veille de se quitter, cette séparation physique va réveiller en eux un manque qu’ils pensaient aux oubliettes. Mais est-ce l’amour ou l’habitude de l’autre qui parlent?

Houston Osaka est de ces romans rares à l’écriture aussi belle que crue où les sentiments des personnages construisent un fils conducteur comme une colonne vertébrale. L’auteur nous fait le cadeau d’une histoire à la frontière de différentes cultures qui vient éveiller les consciences et qui fait du bien à notre monde.

Coup de cœur!